02/08/2018 - 12/08/2018

@wbsc   #WorldSoftball  

Hosted by:   JPN

XVI Women's Softball World Championship 2018 - Official Payoff

Escobedo brille pour permettre au Mexique de l’emporter dans des matchs serrés face aux Pays-Bas et à la Nouvelle-Zélande et de se qualifier pour les playoffs

Escobedo brille pour permettre au Mexique de l’emporter dans des matchs serrés face aux Pays-Bas et à la Nouvelle-Zélande et de se qualifier pour les playoffs
07/08/2018

Dallas Escobedo a brillé aujourd’hui aux Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC en lançant deux matchs complets sans points ni coups sûrs, retirant 21 frappeuses sur prises. Le Mexique décroche deux victoires 1-0 face aux Pays-Bas et à la Nouvelle-Zélande pour valider sa qualification en playoffs.

Dallas Escobedo a brillé aujourd’hui aux Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC en lançant deux matchs complets sans points ni coups sûrs, retirant 21 frappeuses sur prises. Le Mexique décroche deux victoires 1-0 face aux Pays-Bas et à la Nouvelle-Zélande pour valider sa qualification en playoffs.

Escobedo a désormais lancé trois blanchissages dans la compétition, dont deux matchs sans point ni coup sûr, et retiré un total de 32 frappeuses sur prises.

Mexique 1-0 Pays-Bas

Le Mexique s’impose 1-0 face aux Pays-Bas et prend la troisième place du Groupe avec un bilan de 3 victoires et 2 défaites. La rencontre s’est résumée à un duel de lanceuses entre la mexicaine Dallas Escobedo et les néerlandaises Ilona Andringa et Eva Voortman.

Aucun point n’est marqué pendant les quatre premières manches avant que le Mexique ne score l’unique point de la rencontre en fin de cinquième manche.

Suzannah Brookshire frappe un double à la cloture à gauche et avance en troisième base sur un sacrifice de Cheyanne Tarango avant de croiser le marbre sur un lancer sauvage, 1-0 Mexique.

en début de sixième manche les néerlandaises ont eu l’occasion de marquer mais Escobedo a réussi à sortir de la manche sans encaisser de point. Britt Vonk frappe un simple au champ droit et vole la deuxième base. Un retrait plus tard, Jessie Van Aalst obtient un but-sur-balles et une longue chandelle au champ centre de Dinet Oosting fait avancer les coureuses sur bases mais Escobedo retire Virginie Anneveld sur prises pour clore la manche.

En début de septième manche Escobedo concède un but-sur-balles à Laura Wissink, mettant le point de l’égalisation sur base. La coureuse de substitution Wies Ligtvoet vole la deuxième base pour se mettre en position de arquer mais Escobedo retire les trois frappeuses suivantes, deux sur prises et une sur une chandelle à l’arrêt-court pour décrocher la victoire.

La lanceuse mexicaine a été impressionnante cet après-midi à Chiba. Elle retire onze frappeuses sur prises, ne concédant que deux coups sûrs et trois buts-sur-balles. Elle déroche sa deuxième victoire dans la compétition.

Andringa est créditée de la défaite pour les européennes malgré une belle fiche d’un point, deux coups sûrs et trois buts-sur-balles concédés en cinq manches lancées. Voortman lance une manche parfaite en relève.

 

Mexique 1-0 Nouvelle-Zélande

Lors de la dernière rencontre de la journée et sous une pluie fine le Mexique s’est imposé 1-0 face à la Nouvelle-Zélande avec une nouvelle performance d’Escobedo qui lance son deuxième match sans coup sûr de la compétition.

La lanceuse droitière était infrappable pour les White Sox, retirant dix frappeuses sur prises en sept manches et n’a concédé que trois buts-sur-balles.

Le Mexique a marqué le seul point de la rencontre en fin de quatrième manche. Suzannah Brookshire frappe un home-run au champ opposé pour porter le score à 1-0. Escobedo n’aura pas besoin de plus de soutien offensif pour l’emporter.

La Nouvelle-Zélande a laissé passer sa seule chance de marquer en début de quatrième manche alors que le score était vierge. Escobedo avait retiré les deux premières frappeuses dans la manche mais ensuite concédé deux buts-sur-balles puis effectué un lancer sauvage pour positionner des coureuses en deux et trois. Mais elle met un terme à la manche en retirant Jennifer Feret sur prises.

Escobedo retire ensuite dix frappeuses concécutives pour mettre un terme à la rencontre et décrocher la victoire.

Avec ces deux victoires le Mexique est qualifié pour les playoffs et affrontera Taïwan demain à 12h30. La Nouvelle-Zélande (1-5) affrontera les Philippines à 12h30 heure locale.